Pascale Alice AUBIN … Hypnose , PNL à Rennes…………….. Arrêt du Tabac, Psychogénéalogie, Sexothérapie, RITMO®

Thérapies brèves, Développement personnel, Phobies, Arrêt Tabac, Stress, Anxiété, Angoisses, Burn out, Sexualité, Sommeil, Addictions. ………. Enfant, Adolescent, Adulte, Famille, Couple …..

Le stress de la rentrée scolaire

Poster un commentaire

Le stress de la rentrée chez les enfants et les parents

 

.

Que ce soit l’entrée à la maternelle, le passage à l’école secondaire, un changement d’école ou un retour en classe, la rentrée scolaire peut amener du stress et cela touche aussi bien les petits que les grands.

 

 

 Bien souvent , la rentrée est en quelque sorte un deuil…

        Le deuil des vacances, le deuil du sentiment de liberté !

 

Les nouveaux rythmes de vie et  les environnements inconnus,  avouez qu’il y a de quoi le jour de la rentrée avoir la boule au ventre , les larmes au bord des yeux, le cœur qui se serre et bien d’autres symptômes et cela pour les petits comme pour les grands !

 

Alors, comment vivre cette rentrée de manière plus détendue et faire que cette année parte sur de bonnes bases pour tout le monde?

 

         Autorisons-nous, nous parents, à considérer certains mots et principes pour  accompagner nos enfants afin de franchir le cap de ce stress :

MOTIVATION – ECOUTE – ROUTINE – RECONFORT – PARTAGE – AUTONOMIE – DEVELOPPEMENT DE LA CONFIANCE EN SOI – ENCOURAGEMENT – ACCOMPAGNEMENT – ENCADREMENT – RESPONSABILISATION – LUDISME – REPOS – VALORISATION – CREATION D’ UN SENTIMENT DE SECURITE –

 

La rentrée chez les Adultes

 

Certaines rentrées sont plus stressantes pour les parents, comme l’entrée du petit dernier en maternelle (rupture d’une autre époque), le CP, l’entrée au Collège ou Lycée voire en post-bac , lorsqu’il y a un départ avec une nouvelle vie ou une nouvelle ville.

L’inconnu peut aussi être de la partie pour les grands, mais surtout, nous savons parfois être les rois du Thriller avec option catastrophes maximales du quotidien pour nos chères têtes blondes ! Et n’oublions pas que nos enfants sont des éponges et qu’ils « absorbent » notre stress !

 

Alors que faire pour rester zen ?

 

  • En premier lieu , faire confiance à son enfant en listant toutes les situations précédentes dans lesquelles il s’est adapté , intégré (colonie, atelier, sport, …)

  • Se focaliser sur les priorités et prendre un peu de recul et « relativiser » les choses ! (reléguer à plus tard certaines choses)

  • Dresser un bilan de l’année antérieure et se demander :

    • Qu’est-ce que je ne veux plus vivre cette année ?

    • Qu’est-ce que m’apporterait la sérénité ?

  • Apprendre à RESPIRER ! inspiration  3 secondes,  blocage 3 secondes et  expiration  6 secondes

  • Envisager le retour progressif à une organisation simple, naturelle et respectueuse de chacun (repas, bain, dodo,…)

  • Commencer à communiquer en parlant « positif » avec des mots rassurants et valorisants et donc se parler ainsi aussi !

  • Eclaircir les zones d’ombres et exprimer ses besoins

  • Faire un « bocal » de toutes les activités ou occasions que l’on pourra faire dans l’année !

  • Resserrer nos liens d’amour avec nos enfants en leur disant qu’on les aime et qu’ils sont importants, que l’on est disponible et à leur écoute !

  • Oser dire si vous n’avez pas la réponse pour ne pas angoisser à ce propos !

  • Ne pas oublier que la concentration optimale n’est pas immédiate, il faudra quelques jours pour la retrouver ! et que l’on sera plus rapidement fatigué !

  • Essayer de faire un planning type d’une semaine familiale affiché sur le frigo visible de tous

  • Partager avec sa compagne ou compagnon un agenda électronique familial afin que chacun connaisse les obligations ou interventions (bonne solution pour communiquer, on ne peut pas tout retenir dans notre tête !)

  • Conserver des moments juste pour soi !

  • N’oubliez pas qu’une organisation efficace est aussi une organisation flexible ! (les ajustements sont possibles).

 

La rentrée chez les Enfants suivant les âges

 

Motivé, il faut les motiver !

 

Souvent les parents se plaignent du manque de motivation des enfants (et quelque soit l’âge) qui plus est, dans notre société de performance et de compétition. Le spectre de l’échec scolaire sait hanter les familles !

Pour les motiver proposons leur de faire des travaux pratiques et moins de cours magistraux (faire un gâteau c’est mettre en action les multiplications, les quantités etc…, aller dans la forêt c’est explorer certaines sciences,…)

 

En primaire :

La principale peur de l’enfant est de ne pas trouver sa place à l’école ⇒ démotivation

 

« Faire ensemble » et « Etre ensemble » , favorisent la transmission plutôt que de grandes explications !

  • Proposer même s’il ronchonne des sorties au musée (relatif au sujet abordé à l’école) pour découvrir d’une autre façon les choses

  • Lui apprendre en douceur la frustration. La présence des écrans amène une passivité, proposer des créneaux d’utilisation de ces écrans. Ne pas répondre immédiatement à la demande de l’enfant mais le laisser agir , en lui indiquant comment faire plutôt que de faire à sa place. Cela suppose d’accepter que ce soit imparfait, mais comme disait la pub « c’est moi qui l’ai fait ! »

  • Développer sa CONFIANCE EN LUI c.a.d. sa confiance en :

    • son intelligence,

    • ses connaissances,

    • ses compétences,

    • ses capacités à prendre ses décisions,

    • sa capacité à faire une tâche,

  • Et si tout n’est pas ok, s’appuyer sur une de ses capacités pour lui permettre de développer les autres !

S’il a un sentiment de mal être lui proposer de dessiner ce mal être.

 

Les signaux de la démotivation en primaire sont :

  • Il a mal au ventre avant d’aller à l’école,

  • Il dit que la maîtresse ne l’aime pas

  • Il refuse d’être aidé,

  • Il n’a pas de copain

  • ….

 

Au Collège :

Le choc de la puberté fait qu’il y a souvent une perception de soi déstabilisante et cela peut le rendre moins disponible pour les apprentissages. Par contre la consommation des nouvelles technologies augmente, donc vigilance !

 

  • Proposer une autorité juste et bienveillante

  • Encourager son travail

  • Ne pas mettre la barre trop haut, ni trop basse non plus !

  • Le responsabiliser sans l’abandonner

  • S’intéresser à lui sans l’envahir

  • Définir un cadre clair

  • L’encourager à pratiquer une activité sportive ou artistique en dehors des cours

  • Ne pas se focaliser que sur ses performances scolaires

  • Eviter de lui dire qu’il travaille pour lui, il le sait déjà !

  • L’intégrer à des discussions avec des adultes en sollicitant son point de vue (via des revues échangées, des activités faites en commun, …)

  • Le soutenir en cas de découragement , accepter qu’il tâtonne d’un devoir à l’autre et l’accompagner pour trouver de quoi il aurait besoin pour la prochaine fois !

  • Repérer ses points faibles et souligner aussi ses points forts

  • Ne pas se focaliser sur ses notes et ne pas en faire un fromage

  • Lui faire voir qu’il y a un « lien » entre les parents et les profs

 

 

Les signaux de la démotivation au collège sont :

  • Il ne voit pas l’intérêt de ce qu’il apprend

  • Il n’arrive pas à se lever

  • Les profs sont nuls

  • Il oublie de rendre les devoirs

 

 

Au Lycée :

Le lycéen peut se sentir découragé à la suite d’une seconde difficile ou de la peur de l’avenir. A cet âge l’ado aspire à se libérer des contraintes scolaires et familiales,… (toujours plus d’amis, de web, de jeux, de sorties) ⇒ décrochage

 

  • Définir avant la rentrée un contrat concernant son engagement à équilibrer son travail et ses loisirs

  • S’il déroge au contrat , lui proposer de donner du temps de sa personne (comme de passer l’aspirateur durant 1 semaine ) plutôt que de l’interdire d’une activité importante pour lui et donc pour son équilibre

  • Encourager le travail en binôme ou en petit groupe

  • Discuter avec lui de ses envies, de ses besoins , de ses valeurs et de ses centres d’intérêts pour lui permettre d’élaborer son projet personnel

  • Transférer dans son travail scolaire ses compétences dans un autre domaine (il fait parti d’un groupe de rock ? parfait, il sait écouter, intégrer, …)

  • L’accompagner dans son projet pro. L’ aider à voir ses qualités , ses désirs, sans projeter nos propres envies (NB : certains sociologues prédisent que les ados d’aujourd’hui pourraient avoir  7 à 8 métiers différents !)

 

Les signaux de la démotivation au lycée  sont :

  • Il arrive en retard ou sèche

  • Il se sent en état d’urgence

  • Il n’arrive pas à se concentrer longuement

  • Il pense à son avenir et cela le stresse

  • Sa vie sociale est absente ou abandonnée

  •  …

 

La rentrée arrive !

 

La veille

Prendre le temps de passer en revue les éléments de la journée, et établir d’avance une routine ou un horaire de la journée, pour le rassurer

 

THE D DAY !

Essayez de prévoir un peu plus de temps le matin, vous serez plus détendu et donc votre enfant moins stressé.

Prenez votre Petit déjeuner ensemble et parlez avec légèreté, cela permet un réveil en douceur et plein de tendresse.

Souligner éventuellement chaque effort à chaque vêtement enfilé

Surtout à la sortie des classes , ne pas le passer à la moulinette à questions ! Le laisser parler s’il le veut, s’il ne dit rien cela lui appartient aussi, le laisser venir ! Et s’il parle, ne pas l’interrompre, laissez-le aller jusqu’au bout !

 

 

Quelques exercices pour se sentir plus léger pour les petits

 

Je suis un héros !

  • demandez à votre enfant de fermer les yeux et de penser très fort à 1 ou 2 de ses héros ou personnages préférés (dora, superman, Franklin la tortue, …)

  • lui proposer de marcher sur place comme s’il était accompagné de ces personnages protecteurs à ses côtés afin qu’il ressente la fierté et la sécurité

  • lui faire rouvrir les yeux et lui faire se souvenir que cette fierté et sécurité sont encore en lui ! qu’il peut refaire cela pour avoir LA FORCE

 

DOUDOU N’EST PAS LA !

  • S’il ne peut prendre son doudou, lui proposer de trouver sur le chemin un caillou (ou un autre objet) qu’il trouve beau ,

  • Puis, le mettre dans sa poche.

  • Lorsqu’il se sent triste lui proposer de serrer fort ou de caresser son caillou pour sentir son énergie qui est la même que celle du doudou. Ainsi il a son doudou tout le temps avec lui !

 

 

Pour conclure

 

Si le stress provient souvent des attentes des parents que l’enfant veut combler, il est aussi à considérer que souvent les enfants qui disent subir des pressions se les imposent eux-mêmes et bien au-delà de ce qui leur est demandé. Bref, ils se mettent sous pression eux-mêmes pour obtenir la meilleur note, la meilleure classification, le meilleur diplôme….

Des études récentes montrent que 50 à 70% des enfants en âge scolaire sont sujets au stress scolaire ! Car notre monde en perpétuel évolution met les jeunes devant de plus en plus de défis.

Et si vous vous sentez en difficultés dans cet accompagnement, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel thérapeute pour qu’en quelques séances (parfois même une seule ), il vous accompagne pour poser les situations de manière plus sereine.

 

Je vous invite également à écouter mon intervention sur le sujet (en tant que consultante)   dans l’émission de Véronique Brettes « La Vie en Bleu » sur France Bleu Armorique en cliquant sur le titre ci-après : Combattre le stress généré par la rentrée des classes

 

Les chansons

 

Satine Walle la chanson de l’école https://www.youtube.com/watch?v=W6vBFWUcqYA

la chanson de l’école https://www.youtube.com/watch?v=hzu1jElAmVQ

Henri Dès – Les bêtises à l’école https://www.youtube.com/watch?v=_Uf3P6RD65w

 

Les films

 

Le Petit Nicolas – La remplaçante https://www.youtube.com/watch?v=9peUJ5l72GM

 

L’hypnose et les Thérapies Brèves  permettent de développer la confiance en soi et en les autres.

C’est une clé afin d’ obtenir et conserver une véritable sérénité face à ce qui se présente à nous et permettre ainsi de devenir un accompagnateur bienveillant et d’avancer  au mieux pour chacun.

Osez me contacter pour en parler.

 

Auteur : Pascale Alice AUBIN

Psycho-Praticienne en Hypnose, PNL, Psycho-généalogie, Sophro-analyse, Relaxation, Accompagnement dans l'eau, à Rennes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s