Pascale Alice AUBIN ……… Hypnose , PNL à Rennes …………. Sophro-Analyse, Psychogénéalogie, Sexothérapie

Thérapies brèves, Développement personnel, Phobies, Arrêt Tabac, Stress, Anxiété, Angoisses, Burn out, Sexualité, Sommeil, Addictions. ………. Enfant, Adolescent, Adulte, Famille, Couple …..


Concentration, comment la faciliter ?

 

Concentration, comment la faciliter ?

 

Ne vous est-il jamais arrivé de constater que vos pensées s’évadent et vagabondent lorsque vous  tentez de vous concentrer sur une tâche ou en étudiant ? Vous êtes ailleurs, mais surtout pas à ce qui devrait être. Cependant, la concentration nous est nécessaire qu’il s’agisse de lecture, de l’étude d’une langue, d’examens à préparer ou dans des activités sportives, …

 

Le manque de concentration entraîne une perte de temps et d’efficacité. Lorsque l’on  apprend à se concentrer sur une tâche, nous  gagnons non seulement du temps mais aussi une qualité de travail et de vie au quotidien.  

 

Et si on commençait du bon pied ?

Planifions ce qu’il y a à faire

 Sans un plan de ce que nous avons à faire, nous risquons d’être rapidement dépassés. En premier lieu questionnons-nous  sur ce que nous voulons réellement obtenir. Ceci,  en planifiant les tâches et en nous fixant des objectifs de résultats dans le temps défini.

Par exemple, lorsque nous lisons un livre, nous pouvons décider de lire 20 pages en 30 minutes et  nous dire que nous nous souviendrons des éléments les plus importants. Dès ce moment-là, nous  diminuons la probabilité d’être tenté par autre chose.

Soyons reposé

La fatigue est l’ennemi de la concentration. Lorsque nous dormons suffisamment, il est facile de se concentrer sur une tâche. Si notre sommeil est défaillant, une sieste peut être une solution alternative. Une sieste de 10 minutes sera très bénéfique pour la concentration.

 

Faisons des petits exercices  physiques

 Lorsque nous devons nous concentrer sur une tâche pendant une longue période, notre cerveau a besoin de plus d’oxygène. Si vous n’avez pas le temps de pratiquer du sport régulièrement, quelques étirements de toutes les parties du corps en s’autorisant à bailler juste avant de travailler favorisera la concentration.

Vous pouvez par exemple vous concentrer sur votre respiration quelques instants, en inspirant plus longuement sur 5 secondes, puis en retenant sa respiration pendant 3 secondes et enfin en expirant longuement et profondément durant 5 secondes (en faisant tout le bruit souhaité). Ce petit exercice peut se faire 5 à 6 fois voire plus.

 

 Prenons soin de notre environnement

Nous pouvons aussi nous isoler, demander à notre famille ou à nos amis de se faire plus discrets pour favoriser notre  concentration. Si nous n’en avons pas besoin pour notre travail, éteignons l’ordinateur, ou s’il est nécessaire, ne conservons que les applications relatives à notre travail (afin d’éviter de se disperser). Concernant la musique, elle peut être en fond sonore, sans texte qui pourrait susciter une dispersion. L’espace aura été ventilé auparavant ou même pendant et le « fatras » adapté pour ne pas être sujet à dispersion.

Petits exercices sensoriels  pour faciliter la concentration

Imaginons

Commençons par nous intéresser à notre respiration puis concentrons-nous trois à quatre minutes sur un objet. Et pourquoi pas une pomme par exemple ? Laissons venir derrière nos paupières cette pomme,  observons-la soigneusement dans ses moindres détails. Puis, rapprochons la dans notre main jusqu’à la sentir tant par sa texture, son poids, ses couleurs que par son odeur et nous pourrons même en croquer des morceaux et savourer son jus et son goût.

Si l’objet s’échappe, ce n’est pas grave. Il suffit tranquillement de revenir sur cette pomme et ne voir, sentir, ressentir qu’elle. Cet exercice pratiqué régulièrement, à raison d’une ou deux fois par jour avec différents objets, permet d’améliorer considérablement sa concentration.

 

Visualisons

Les yeux fermés, imaginons un grand coffre en bois. Après en avoir ouvert  son lourd couvercle, commençons à mettre dedans toutes les tensions qui nous empêchent de nous concentrer (qu’elles soient physiques ou psychiques). Cela peut être des images, des dessins qui nous parlent, des mots ou des symboles représentant ces dialogues parasites. Au fur et à mesure, nous déposons  tout dans ce coffre, puis nous fermons  le couvercle soit avec un cadenas soit avec une clef.

A la suite de quoi, nous rangeons ce coffre en bois loin de soi dans l’espace (toujours via notre imaginaire). Et nous pouvons nous dire qu’après avoir effectué la tâche qui nous attend nous  ramènerons le coffre, et calmement, nous nous occuperons de tout ce qui s’y trouve. Après cet exercice de visualisation, l’esprit sera  plus clair et la concentration amplifiée.

Des techniques et outils en Hypnose et PNL permettent aussi d’accompagner les personnes pour renforcer la concentration. De nombreuses  personnes (étudiants, sportifs, entrepreneurs,…) font appels à ces pratiques pour se sentir plus à l’aise afin d’atteindre leurs objectifs et sont satisfaits des résultats obtenus.

 

 

Pour vous permettre de faciliter votre concentration, les Thérapies Brèves et un accompagnement sont là pour vous aider.

N’hésitez pas à me contacter pour en parler.

 


Petites phrases à tester pour comprendre l’Auto-Hypnose

 

Petites phrases à tester pour comprendre l’Auto-Hypnose

 

Prononcez ces phrases qui sont en fait des suggestions. Elles vont vous aider à accéder à ce que vous désirez…comme un état de détente, de sérénité ou de calme.

L’objectif et de noter après que vous ayez prononcé ces phrases si elles vous semblent efficaces ou pas.

 

 

 

Petite phrase suggérée

Efficace

Inefficace

 

1.      Je pourrais être plus détendu.

2.      Plus je prends de bonnes inspirations plus je me détends

3.      Je me sens de plus en plus calme au fur et à mesure que je rentre en état d’hypnose.

4.      Il faut absolument que je sois de plus en plus détendu.

5.      Je m’autorise à me détendre de plus en plus au fur et à mesure que je rentre tranquillement et facilement en hypnose.

6.      A 3, je serai complètement détendu « 1, 2, 3 ».

7.      Je dois arrêter de stresser et me détendre tout de suite.

8.      Je respire tranquillement et à chaque inspiration mon corps se détend progressivement.

9.      Je repense à ce moment où j’étais parfaitement tranquille et détendu et je retrouve ce sentiment de sérénité à présent.

10.  Comment pourrais-je me détendre avec tout ce qu’il m’arrive ? Mais  il le faut , je n’en veux plus !

11.  Cet état de calme et de détente va perdurer bien longtemps après la séance.

 

 

 

A lire une fois le test terminé !

Les suggestions sont présentes dans notre quotidien et sont naturelles.

En Auto-Hypnose, les suggestions doivent être directes pour nous permettre d’induire l’état ou l’objectif  recherché. Tandis qu’avec l’hypnose, les suggestions peuvent être plus ou moins directes.

Lorsque l’on pratique l’Auto-Hypnose, il est très intéressant et beaucoup plus bénéfique de laisser venir des souvenirs plaisants,  d’user du temps au présent, de faire des  propositions et d’oublier les ordres péremptoires,  d’introduire des mots de coordination « tandis que, alors, et.. » et de se parler à la première personne du singulier.

 

 

Pour vous permettre  de pratiquer au mieux l’Auto-Hypnose, des ateliers sont proposés ainsi que des séances individuelles.

N’hésitez pas à me contacter pour en parler.

 

Accès site Facebook : http://FB.me/pascale.alice.aubin